Homepage
RÉPARER LES SURVIVANTS

La majorité des personnes exilées venues d’Afrique subsaharienne souffrent de graves traumatismes psychiques. Elles ont souvent vécu l’enfer, le vrai. Celui de la traversée des déserts et des mers. Celui, surtout, des camps de torture de Libye, d’Egypte, ou du Soudan. Cauchemars, dépression, suicides, ces survivants éprouvent de grandes difficultés à vivre et à s’intégrer dans leur pays d’accueil. Or ces traumatismes ne sont que très rarement pris en charge par les structures accueillantes officielles. Face à ce constat, l’association Limbo, fondée en 2016, a mis en place des séjours. Leur but? Réparer le traumatisme. Par la pratique de l’art-thérapie, l’expérience en communauté, et une semaine dans une structure stable et apaisante, Limbo accompagne ces survivants sur le chemin de la résilience, et les aide à revenir à la vie.

NOS DERNIÈRES NOUVELLES

Retrouvez ici les avancées de nos actions et tous nos nouveaux projets pour l’année 2021 !

LE CHANT DES VIVANTS


LE CHANT DES VIVANTS

Toute l'équipe de LIMBO est fière et émue de vous annoncer la sortie prochaine du film documentaire
Le Chant des vivants ✨, réalisé avec toute l'équipe lors de nos séjours de reconstruction à Conques.
Toutes nos pensées vont aujourd'hui à ceux pour qui et par qui ce film a pu exister, les jeunes de Limbo,
avec qui nous avons pas à pas écrit l'histoire ce Chant des vivants, tous ensemble.

L'EXPO
ÉTÉ 2021 : GRANDE EXPOSITION À CONQUES

Venez découvrir nos actions lors d'une exposition de 12 affiches thématiques dans l’Abbatiale Sainte-Foy de Conques.
Tout l'été, une équipe de médiateurs.rices enthousiastes vous y attendra de pied ferme pour parler d’engagement, de solidarité, bref d’humanité !

POURSUITE DES SÉJOURS
JUILLET ET AOÛT 2021 : SÉJOURS À CONQUES

Bonne nouvelle ! Après un report dû au Covid lors des vacances de Pâques, nos séjours de reconstruction à Conques reprennent de plus belle cet été... alors dépêchez vous de nous faire signe si vous êtes intéressé
ou si vous connaissez un.e jeune survivant.e en besoin de soutien !

journée mondiale des réfugiés



20 JUIN : JOURNÉE MONDIALE DES RÉFUGIÉS

À l'occasion de la Journée Mondiale des Réfugiés, un collectif de colleuses militantes a
décidé de recouvrir les murs de Paris des mots de personnes exilées.

RÉOUVERTURE DES ATELIERS ?
RÉOUVERTURE DES ATELIERS LIMBO

En mars 2021, nos ateliers reprennent à la Maison Ouverte (Montreuil).
Venez assister aux ateliers de musicothérapie et théâtre de la résilience !
RV tous les mercredis, de 10h à midi.

Recherche bénévoles
RECHERCHE DE BÉNÉVOLES

Nous avons plein de nouveaux projets pour 2021...
mais pour les réaliser, il faut que l'équipe s'agrandisse !

publication Primo Levi
LIMBO DANS LA REVUE “MÉMOIRES“ DU CENTRE PRIMO LÉVI

À l'occasion de leur dernier numéro "Reprendre vie", le Centre Primo Lévi a
invité Limbo à écrire un article sur nos séjours de reconstruction à Conques.

NEWSLETTER
LIMBO LANCE SA NEWSLETTER

Notre équipe comm' et plaidoyer lance en 2021 une newsletter sur l'actualité
essentielle des survivants. Inscrivez-vous en bas de la page d'accueil !

previous arrow
next arrow

NOS ACTIONS

Depuis sa création, LIMBO partage son action entre deux pôles : la reconstruction, et la sensibilisation. Ce double engagement tient de notre volonté, profonde, à mener en parallèle, une action de terrain directement auprès des survivants, à travers un soutien physique et psychique lors des séjours que nous organisons à Conques et dans nos ateliers parisiens… tout en poursuivant un travail de plaidoyer et d’alerte auprès des autorités, mais aussi du grand public, à propos d’une réalité que peu connaissent et encore moins veulent reconnaître, les camps de torture en Libye.

LIMBO AVEC LEURS MOTS

“Quand j’avais dix ans, on jouait avec de l’argile comme ça. Ce matin, j’étais tellement concentré que j’ai retrouvé cette sensation. Quand on est enfant, on n’a pas les mêmes responsabilités, le même stress.”
Abdu
1er séjour à Conques,
après l'atelier d'art-thérapie "La terre"
“Pour nous, les journées sont deux fois plus fatigantes. On est fatigués physiquement et on est fatigués mentalement parce qu’on pense constamment à tout ce qu’on a vécu sur la route.” 
Bailo
2ème séjour à Conques
"I'm going back to Paris with so many stories in my head. Usually, in French class, when the teacher asks - what did you do this week ? - I have nothing to say. But this time, I'll speak during the whole hour !"
Sophia
1er séjour à Conques

LIMBO EN CHIFFRES

0
Années d'existence de Limbo
0
Séjours de reconstruction
0
Jeunes survivants accompagnés​

(Photo de la page d’accueil par Olga KRAVETS)